mercredi 10 décembre 2014

Boris - You were holding an umbrella (2008)

Avec ce Boris ce n'est pas soirée disco, mais plutôt soirée lexo. Les 4 premières minutes sont à déconseiller si tu as des tendances dépressives à moins que tu n'aies envie de te complaire dans ton mal-être. Il est à noter comment le japonais (car Boris sont japonais, je dis sont car Boris est un groupe) s’accommode parfaitement avec l'indicible tristesse et la plus profonde mélancolie, on croirait que cette langue a été créée pour décrire les affres de la psyché.
Après ces quasi 4 minutes leurs médocs font effet et notre combo se réveille en fanfare bruyante, par contre ils ont du voir un peu juste pour la dose car assez rapidement ils ralentissent le tempo pour tomber dans le solo de guitare un peu démonstratif et grandiloquent ...