dimanche 7 décembre 2014

Mogwai - Superheroes of BMX (1997)

Mogwai, souviens-toi ce petit animal sympathique au visage avenant, chantant comme une merde, se reproduisant quand on le mouille et devenant exécrable si on le nourrit après minuit, sans parler de cette aversion vampiresque pour la lumière du soleil; voilà tes souvenirs sont plus précis tant mieux ils ne vous serviront à rien concernant le groupe Mogwai hormis une même origine patronymique.
Le BMX, souviens-toi également de ce vélo sorte d'ancêtre des VTT qui te procurait l’impression que tu étais un cador du 2 roues alors qu'au premier gadin tu chouinais comme un baltringue ...
Donc Mogwai a écrit une ode aux Super héros du BMX, donc ni toi ni moi à priori.
On se demande si on a vu les même super héros du BMX, les miens ils filaient vachement vite et enchainaient sauts et figures acrobatiques plus impressionnants les uns que les autres, alors que les leurs ils sont gavés de tranxene et de valium et ils pédalent dans le coton à 2 à l'heure exécutant de folles cascades dignes d'un épisode de Derrick !
Pourtant ils sont attachants ces héros de la lose. Déjà t'as le temps de les contempler sans avoir recours au ralenti, ensuite tu es ébahi qu'ils ne se croutent pas plus que ça vu la lenteur d’exécution de la moindre de leurs actions, enfin tu es admiratif devant leur persévérance ...
Bref du lent cotonneux, hypnotique, métronomique, gavé de larsens et de saturations et autres stridences.