lundi 26 octobre 2015

Moodymann - When she follows (original 18 minutes version) (2004)

Du Moodymann de haute tenue.
Une bas(s)e jazz, un batteur en liberté totale, un Rhode qui rode.
Puis subrepticement, la fièvre monte, le rythme se régularise, presque à la limite de la deep house, l'impression d'être "in a silent way" version vitaminée à se dire "shhh" écoutons.
Soudain c'est certain c'est une alternate take oubliée de l'album où seul le fantôme de Miles planerait, sans sa trompette (une évocation de cuivre passe fugacement vers 10' mais il s'agit d'un sax et non d'une trompette), Moodymann poursuit la magie.