mardi 13 octobre 2015

Shackleton - El Din (part one) (2008/2009)

Avec Shackleton il faut toujours s'attendre à du dense, de la musique à couper au couteau.
El Din ne fait pas exception.
Percussions orientales de contrebande, motif mélodique inquiétant, basse pesante, échos stridents mourants; tout est présent pour laisser penser à une résurgence de sonorités anciennes viciées, abimées par le temps que l'on aurait tenté de rafistoler, de réparer sans maitriser les techniques nécessaires.
Le résultat un golem musical, un être artificiel informe mais magique à la force brute incommensurable.
Une bonne définition de la musique de Shackleton.