mardi 20 octobre 2015

Turzi - Brasilia (2010)

Turzi aime beaucoup de choses. Il aime l'alphabet, la géographie, le krautrock, la musique électronique, les structures répétitives.
En 2010, il s'est pris de passion pour la lettre B, les villes du monde et décide de mettre ça en musique répétitive électronique inspirée du krautrock.
Le résultat Brasilia, sorte d'hommage à l'inhumanité de cette ville créée ex-nihilo au milieu de nulle part au plan initial marqué par la régularité et une symétrie de 2 axes qui se coupent (bon ils ne se sont pas non plus arrachés les cheveux trop longtemps ils n'ont fait que reprendre et adapter le principe du cardo maximus et du décumanus romain). Musicalement cela se traduit par une musique minérale, métronomique avec des envolées oniriques, de la krautechno en quelque sorte.
Sinon Turzi adore les maquettes en allumettes, collectionne les canettes vide des 7Up et se délecte de bruits produits par des steaks qui tombent sur le sol; on a échappé au pire !