dimanche 30 novembre 2014

Sébastien Tellier - La ritournelle (2005)

Sébastien Tellier est le roi du concept foireux éphémère, en moyenne un par album (gourou, sex addict, enfance et politique pour l'album dont est tiré la ritournelle) associé à un nouveau look à chaque fois.
Surnagent quelques titres touchés par la grâce comme ce rêveur et aérien La Ritournelle, un piano triste quasi monotone, des cordes larmoyantes, une voix presque plaintive, le tout agrémenté sur la fin d'une basse feutrée et tout du long de la batterie virevoltante de Tony Allen, fantasque et fantastique batteur de Fela Kuti et compagnon de route de Doctor L (précédemment cité ici et ).