samedi 14 mars 2015

Drexciya - Surface terrestrial colonization (1999/2014)

Quand la rigueur, voire la monotonie quasi martiale confine à la fascination auditive.
Soit un immuable rythme et une ligne de basse monolithique (même si des variations ténues la traverse) accompagnent les divagations d'un clavier soliloquant tandis qu'une nappe synthétique enrobe le tout.
Ou comment l'alchimie minimaliste devient hypnotique.