mardi 16 septembre 2014

La Perversita - La soupeuse (1979)

Une pulsation métronomique implacable, lente, inexorable sera notre guide pour les quelques 10'30" de ce trip indécent, quelques riffs de guitare la strie, la croise, un piano parfois perd ses notes graciles et puis il y a cette voix monocorde, froide, distante, sans émotion qui narre sa journée, ses occupations, ses rencontres, sa nourriture ...