vendredi 19 septembre 2014

The Rapture - House of the jealous lovers (2003)

J'ai fait un rêve cette nuit, un rêve assez étrange même.
J'étais au Japon dans une ville reculée d'une province loin de tout, je venais de garer ma voiture (j'étais arrivé au Japon avec ma voiture, comment mystère)  dans le hall de l'auberge de jeunesse où je comptais dormir, bénéficiant d'un privilège rare.
Je fut pris d'une soudaine fringale, une envie irrépressible de viande. Je me rendis dans la supérette attenante qui offrait l'incomparable avantage d'avoir un rayon viande géant, 30m de linéaire au moins dans supérette de 50m², un régal en perspective.
Hélas je déchantais vite, les prix pratiqués étaient exorbitants: 32.24€ pour des côtes d'agneau, 27.66€ le kilo de steak haché et 42.45€ pour des oreilles de porc !! Finalement alors que je me rabattais sur des crevettes, les gens qui mangeaient là (le lieu faisait aussi restaurant) se mirent à danser dès que le groupe Rapture fut monté miraculeusement sur scène et commença à interpréter House of the jealous lovers.
Moi qui voulais juste manger tranquillement mes crevettes, je fus d'un coup confronté à l'animosité des autochtones que ne l'entendaient pas de cette oreille. Je dus fissa décamper et tentais de regagner ma chambre par une porte dérobée de l'auberge de jeunesse.
Mes péripéties n'étaient pas pour autant finies, à peine rentré je dus à nouveau faire face à une foule hostile qui trouvait que je bénéficiais d'un trop grand privilège de pouvoir garer ma voiture dans le hall alors qu'eux n'avaient droit qu'à un pauvre sac de couchage.
Dans un japonais parfait, qui me surprit moi-même, je leur dis que c'était prévu comme ça et qu'ils étaient ridicules avec leurs poulaines aux pieds; sur quoi je partis rejoindre ma chambre au premier étage d'un arbre !

Si quelqu'un a une explication de ce rêve, je suis preneur.